Retour à l'islam

A la reconquête de l'identité islamique authentique et décomplexée !

lundi 6 avril 2009

Le sens du Bien en Islam

bismi_lah


Le sens du Bien en Islam

Parmi les caractéristiques intrinsèques au musulman, il y a l'amour et la compassion. Ces deux qualités découlent d'une sincérité dans la foi qui l'amène à considérer tout ce qu'il a comme venant de Dieu. et tout ce qu'il donne il le donne à lui. Celui à qui est accordée cette grâce, son cœur déborde d'amour pour les êtres, même si aucune relation ne le lie à eux, car sa conduite s'inspire de l'amour ardent qui passionne son cœur et qui coule de la fontaine inépuisable de l'amour divin.
Y a-t-il en effet un stimulant plus fort que la foi et la sérénité envers Dieu, ainsi que l'espérance en sa Miséricorde et Sa récompense future pour encourager l'homme à faire le bien d'une façon désintéressée et loin de toute amère-pensée ?
Ainsi donc, la piété et la bienfaisance n'ont de véritable sens que s'ils émanent d'un cœur sincère et visent un objectif sacré, en l'occurrence la satisfaction de Dieu.
Cela dit, l'Islam œuvre constamment en vue de guider les consciences vers ce but sacré et sublime.       Pour ce faire, il ouvre à l'homme les vastes horizons de l'intelligence et de l'imagination et les met en adéquation avec les aspects physiques et métaphysiques de l'univers de façon à ce qu'il s'imprègne de l'immensité et de l'éternité de la puissance divine et afin qu'apparaisse, devant lui, la Vérité, dans tout son éclat.

Évidemment seuls ceux qui font preuve d'une adoration dévouée à Dieu et qui se souviennent constamment de lui, peuvent éprouver ce genre de perception supra-humaine.
En effet, le dévouement au Créateur et la recherche de Sa proximité et de Sa protection font parvenir l'homme à une station spirituelle telle qu'il peut pénétrer le sens véritable du "vicariat de Dieu", (khilâfat Allâh) et qu'il devient un être imprégné d'amour devant lequel la voie de la vertu sera aplanie.

Par ses préceptes et ses enseignements, l'Islam nourrit en l'homme ce genre de sentiments naturels qui existent en chacun de nous. Une fois que l'amour devient le reflet de ces sentiments et déborde sur le cœur de l'homme, celui-ci sera forcément enclin à suivre la voie du bien et à se dévouer pour ses semblables. En revanche, la haine et la volonté de faire le mal ne peuvent tenir dans un tel cœur et finiront par se dissiper, car l'amour ne saurait cohabiter dans un même cœur avec l'infâmie et les souillures de l'âme.
Il va de soi que la guidance de l'Islam et l'éducation morale et spirituelle qu'il destine à l'humanité entière laissent à l'intérieur de l'âme une influence bénéfique considérable, une fois qu'elle s'en imprègne. De fait, en prenant conscience de l'existence d'une relation étroite et ferme entre sa personne et le monde qui l'entoure, l'homme agirait en conséquence, en respectant et en se conformant aux lois de l'univers, c'est-à-dire en étant en harmonie avec l'ordre cosmique tel qu'il a été établi. Ce faisant, il aura pour toutes les créatures un regard plein de compassion, à l'exception de celles qui sont nuisibles. L'homme parvenu à cet état spirituel où se révèlent sa grandeur et sa noblesse dans toute leur plénitude. sera purifié de toutes les souillures de l'âme. Il constituera un facteur positif dans l'existence humaine et partant dans l'ordre cosmique.

N'est-ce pas la connaissance spirituelle qu'avait le prophète qui lui faisait dire à propos de ceux qui s'étaient opposés à son message : "Seigneur, dirige mon peuple sur la bonne voie, car il est dans l'ignorance". Bien plus la compassion du Prophète (saws) n'englobait pas seulement son peuple, elle s'étendait à toutes les créatures. C'est ainsi qu'il enseignait à ses compagnons la généralisation du bien et de la compassion même envers les animaux. Un jour il leur raconta ce qui suit : "Alors qu'il souffrait de la soif en plein désert, un homme vit un puits dans lequel il descendit pour se désaltérer. En remontant, il vit un chien haletant et mourant de soif. Pris de pitié, il redescendit dans le puits et remplit ses chaussures pour pouvoir donner de l'eau au chien. Dieu lui pardonna toutes ses fautes passées à cause de ce geste-là." Les compagnons lui dirent : "Serons-nous récompensés pour notre compassion à l'égard des animaux ?" Il répondit : "Oui ! Vous serez récompensés en venant en aide à tout ce qui possède un cœur."
Ceci dit, il nous incombe de ne jamais agir par anticipation ou avec des idées préconçues devant n'importe quel évènement, mais de toujours chercher à en connaitre les raisons. C'est comme le malade que le médecin ausculte pour connaître les symptômes de son mal.

      

Le sens du bien dans le monde moderne

      

Nous savons tous que les pays riches consacrent une part de leur budget à l'aide aux pays pauvres. Ceci est une bonne chose en soi, mais malheureusement, cette aide n'est jamais dénuée d'arrière-pensées non louables. Les considérations humanitaires ne sont pas les seules à entrer en ligne de compte. C'est souvent des raisons bassement mercantiles ou politiques qui déterminent cette aide. On maintient en vie des pays qui, s'ils entraient en révolution mettraient en danger les pays riches eux-mêmes. Quant aux actes charitables accomplis par certaines personnes qui veulent d'ailleurs donner à leurs actes une publicité la plus large, ils ne sont souvent que des manœuvres de snobisme qui finissent le plus souvent en pure perte ou des tremplins pour lancer de nouvelles stars de la politique mondiale.
On veut bien penser que, bien que ce soit l'intention d'un acte qui détermine sa valeur, dans ces cas-là le résultat soit pris en considération si quelque aide matérielle parvenait quand même aux malheureux du monde. Mais ce serait faire injure à la morale que d'assimiler une bonne action à une équation mathématique, ne prenant en compte que les chiffres.

Voici ce que dit Alexis Carrel à ce propos :

"Le mobile de nos actions est l'acquisition d'un progrès personnel, et en premier lieu les intérêts financiers et la satisfaction de l'instinct de mise en valeur de sa personnalité, de la recherche de la promotion et des grades, ainsi que de la gloire et du rang social. Ces visées se camouflent parfois sous les masques de l'ostentation et de l'amour du genre humain. Il nous est possible d'observer les défis secrets et les trahisons inavouées dans les milieux militaires, les universités, les milieux politiques et judiciaires, où l'idée d'honneur est souvent défigurée.
Ceux qui se consacrent à une grande cause, ou s'efforcent sincèrement sans ostentation sont souvent considérés par la plupart de gens comme des fous misérables. On peut observer les signes de la recherche de l'intérêt personnel partout. Dans une femme qui se consacre aux œuvres de bienfaisance, mais ne nourrissant pas dans son cœur le moindre sentiment d'aide au nécessiteux, et qui en fait convoite un poste de direction d'une œuvre de bienfaisance par exemple ou bien encore de recevoir la médaille d'honneur dont elle pourra tirer plus tard quelque bénéfice quand elle ouvrira une boutique commerciale par exemple.

Dans un médecin célèbre qui conseille ses étudiants et ses patients d'utiliser un médicament pour lequel il reçoit un pot de vin de la part du fabriquant.
Dans un homme de science universitaire qui ne vise pas dans ses efforts le progrès scientifique, mais qui espère acquérir une chaire à l'Académie des sciences, titre qui lui ouvrira la porte à ses intérêts matériels. Dans des médecins qui ne respectent pas le coté moral de leur profession dans leurs expérience, et la préservation du secret de leurs patients.
Dans un étudiant qui tente de corrompre le secrétaire de la faculté pour obtenir les question qui seront posées aux prochains examens. Dans des étudiants qui se livrent à la commercialisation au marché noir des avantages matériels qui leur sont offerts pour leurs études.
Souvent, la recherche de l'intérêt personnel se cache sous le voile de la science, de l'humanitarisme, du sacrifice et de l'intégrité. Nous sommes soucieux de gagner de l'argent, car l'argent est tout, et il nous confère la puissance. On peut tout acheter avec. L'argent satisfait nos misérables désirs."

Il va de soi que cette conception du bien qu'ont les pays riches est dénuée de tout sentiment noble qui donne au geste charitable toute sa valeur humaine. Ce qui n'est pas le cas bien sûr, dans l'enseignement religieux des prophètes, où chaque acte de bienfaisance est un maillon d'une chaîne de vaste solidarité sociale qui relie toutes les catégories sociales et tous les individus. Voici à titre d'exemple ce qu'enseigne l'Islam :

"Un homme vint un jour chez le Prophète (saws) et lui dit : J'ai faim O envoyé de Dieu"; Celui-ci envoya quelqu'un auprès de son épouse pour lui apporter de quoi nourrir l'homme affamé. On lui apprit qu'il n'y avait rien chez lui, sinon de l'eau. L'Envoyé de Dieu (saws) se tourna alors vers ses compagnons et leur dit: "Lequel de vous veut donner l'hospitalité à cet homme-ci ?" Un homme des Ansar (premiers musulmans de Médine) accepta d'être l'hôte de l'invité de Prophète. Cet homme se rendit donc chez lui accompagné de l'indigent, mais sa femme lui apprit que la nourriture disponible pouvait juste suffire aux membres habituels de la famille. Il demanda quand même que le repas fut servi, et s'asseyant lui-même dans un coin sombre, il se débrouilla pour que son invité qui mangea à sa faim, ne se rendit pas compte qu'il ne mangeait pas.
Dans ce même ordre d'idées, El-Majlisi rapporte dans le niveau de sa réflexion s'approfondit "Tout musulman doit faire chaque jour une bonne action". quelqu'un lui dit : "Et qui peut supporter cette tâche ?" Il répondit : "En débarrassant la voie des objets qui l'encombrent, tu auras accompli une bonne action."

Il y a lieu de signaler cependant que ce genre de bonnes actions que l'Envoyé de Dieu (saws) compare à un simple geste consistant à enlever des pierres sur la voie, constitue le minimum que peut accomplir un musulman dénué de moyens et de ressources pouvant lui permettre de faire mieux. Quant à ceux dont la position sociale est plus aisée, ils doivent faire des actes de charité en fonction de leurs ressources et de leur rang social. En d'autres termes, chaque membre de la société est tenu de faire des actions de bienfaisance proportionnellement à ses capacités.
Un de mes amis, qui exerçait dans un service des œuvres sociales m'a fait un jour, la confidence suivante : "Chaque jour, avant de commencer mon travail, je me suis fixé un programme consistant à faire une bonne action ne serait-ce que de donner des conseils à celui qui ne sait pas comment commencer son travail."
En effet, si chaque musulman applique selon ses capacités les directives du Prophète (saws) en matière d'éthique, nul doute que la vie sociale aura plus de dynamisme et partant plus d'efficacité et que beaucoup de problèmes seraient ainsi résolus.

Source : http://www.albouraq.org/bibliotheque/cheminperfection/07.htm#4


Commentaires

    Collecte de fonds pour financer la production d'un documentaire UNIQUE sur l'Islam

    Salem Aleîkoume,


    Je me permets de vous adresser cet e-mail afin de vous informer qu' Alimane Studios.a lancé une collecte de fonds jusqu’au 31 décembre 2012 afin de financer le coût lde production d' un nouveau film-documentaire très intéressant qui s’ appelle « Comeback », qui montre clairement que le message du Prophète Mohammad ( Sallalahou âlayhi wa salam) est véridique et que l' Islam est la VRAIE religion.




    En effet, le film « The Signs » ne sera désormais plus composé de trois parties !




    Plutôt que trois parties d'environ 2h (ce qui était au début prévu), il a été décidé récemment de réunir les trois parties dans un seul et même documentaire pour une raison pratique.


    Avec un seul documentaire, il sera plus simple de présenter, partager et d'inviter les gens autour de nous à s'y intéresser.




    Ce film, qui réunira donc les trois parties de The Signs, s'intitule "Comeback" (Le retour) sera réalisé en partenariat avec l'association Oumati.




    Nous avons l'intention de rendre ce film encore plus efficace, pertinent et professionnel que la première partie de The Signs et de faire par conséquent l'un des meilleurs documentaires qu'il existe sur l'unicité de Dieu et la véracité de l'islam. Il sera entièrement en français sans aucun sous titres. (une version avec sous titres sera disponible pour les malentendants).




    Je vous invite à vous rendre dès maintenant sur le site officiel afin de visualiser la bande-annonce : http://www.comebacklefilm.com


    La sortie est prévue pour décembre 2012 Incha Allah.




    Pour cela, le coût de production du film est élevé et nous n'avons pas les moyens d'auto-financer la production, comme cela était le cas pour la première partie. L'estimation faite pour la réalisation du film est d'environ 6000 euros et nous avons récolté déjà environ 2400 euros Al-Hamdullilâh. Il nous manque donc environ 3600 euros qu'il serait bien d'avoir afin de pouvoir commencer la réalisation du film.




    Pour suivre l’évolution des dons sur Bankeez, cliquez sur le lien suivant :

    https://www.bankeez.com/fr/payment/pot/dd6820c07ab42145f04dd93ada4a9c6a





    Vous pouvez apporter votre aide en effectuant un don personnel,en transférant cet e-mail à tous vos contacts,par exemple aux inscrits à votre newsletters et si vous le pouvez publier cet appel aux dons sur votre site,facebook,twitter...afin de les inciter à faire un don afin de participer eux aussi au développement du film. Si chacun d'entre nous donne un peu ( chacun selon ses moyens naturellement ), cela nous permettra de financer tous les frais relatifs à la production et au marketing du film.




    Merci de parler également de ce projet à votre entourage ( famille, frères, soeurs, fils, filles, amis, collègues de travail musulmans etc...) peut-être feront-ils un don Incha Allah


    Ce geste satisfera assurément Allah et votre récompense sera énorme Incha Allah !




    Notre Bien-Aimé Prophète Mohammad (Sall'Allâhu'alayhi wa sallam) a dit :


    "Celui qui appelle à une bonne direction aura une récompense similaire à celles de ceux qui l'ont suivi sans que cela ne diminue en rien leurs récompenses" (Sahih muslim, hadith N° 2764)


    Egalement, notre Bien-Aimé Prophète Mohammad (Sall'Allâhu'alayhi wa sallam) a dit à Ali (Radi Allâhu Anhou) :




    "Si Allah guide une personne à travers toi, cela te sera plus bénéfique que de posséder tout ce qu'il y a sur la terre." Et dans une autre narration :"plus bénéfique pour toi que de posséder les meilleurs races de chameaux (Sahih Bukhari)




    Le script du film est en parti fini et nous allons bientôt commencer la réalisation du film. Nous avons donc besoin de votre soutien assez rapidement.




    Pour faire un don via Paypal, c'est ici : http://www.comebacklefilm.com




    Par Bankeez, pour les personnes qui n'ont pas Paypal, c’est ici :

    https://www.bankeez.com/fr/payment/pot/dd6820c07ab42145f04dd93ada4a9c6a





    Merci d'avoir pris le temps de lire.




    Pout toutes informations complémentaires,n’hésitez pas à contacter un responsable à l’adresse mail suivante : contact@thesigns.fr




    Jazâka l-lâhu Khayran wa barakallahou fike




    Wa'Salâm alaykum.




    Ben Khaled


    Site internet : www.thesigns.fr




    Bande-annonce du film COMEBACK sur youtube : http://www.youtube.com/watch?v=kHC5BpTtGio

    Posté par Ben Khaled, mercredi 17 octobre 2012 à 10:51

Poster un commentaire











Haut de Page