Retour à l'islam

A la reconquête de l'identité islamique authentique et décomplexée !

mercredi 4 février 2009

Les châtiments de la tombe

bismi_lah


Les châtiments de la tombe


Extrait d'el Islam, Sou'ale Wa Jawab, du Cheikh Muhammad Saleh Munajjid, Chapitre 'Azab el Qabr Wa Na'imouha, 8829. Publié et mis en forme par Al-Mourabitoune.


 

Louange à Allah,

Le châtiment varie selon le péché commis ici-bas par celui qui le subit. Ceci est valable à la fois pour les infidèles et pour les désobéissants. Des hadith authentiques décrivent le châtiment infligé dans la tombe aux pécheurs. En voici quelques uns :

1/ Frappe à l'aide d'un marteau en fer.

D'après Anas le Prophète a dit : « Quand un fidèle serviteur est déposé dans sa tombe et que ses compagnons s'en vont et qu'il entend encore le bruit de leur souliers, deux anges se présentent à lui, le mettent assis et lui disent :

– « que dis-tu de cet homme Muhammad  ?

– « J'atteste qu'il est l'esclave d'Allah et Son Messager »

–« Regarde le siège qui t'était réservé en enfer. Allah te l'a remplacé par un siège au paradis ». Le Prophète a dit : « Il voit les deux sièges ». Quant à l'infidèle ou l'hypocrite, l'un et l'autre répondra :

– « Je ne sais pas. Je ne disais que ce que les gens disaient »

– « Puisses-tu ne rien savoir et ne rien lire ! Ensuite on lui assènera un coup de marteau entre les oreilles et il lancera un cri que ses voisins entendront à l'exception des hommes et des djinns » (rapporté par el-Boukhari, 1273)

2 à 7/ On installera une couche de feu au fond de sa tombe, l'habilla de feu, lui ouvrira une porte qui débouche sur l'enfer, rendra sa tombe étroite, le frappera avec un énorme marteau qui, d'un coup, pourrait réduire une montagne en poussière et on lui annoncera le châtiment qui l'attend dans l'Au-delà. C'est pourquoi il souhaitera que l'Heure ne vienne pas.

Selon Ahmad et Abou Daoud  El-Baraa ibn Azib a dit : « Nous sortîmes avec le Messager d'Allah pour accompagner la dépouille mortelle d'un homme issu des Ansar à sa dernière demeure. Nous arrivâmes à la tombe avant qu'elle ne fût complètement creusée et nous nous installâmes avec le Messager autour de la tombe, dans un silence tel qu'on dirait que des oiseaux perchaient sur nos têtes. A ce moment, le Prophète tenait un bout de bois et perçait le sol avec. Et puis il éleva sa tête et dit : implorez la protection d'Allah  contre le châtiment infligé dans la tombe (il le dit trois fois ou deux ) Puis il poursuivit : « quand un fidèle serviteur quitte ce monde pour l'Au-delà, il lui vient depuis le ciel des anges blancs dont le visage est aussi radieux que le soleil. Ils s'installeront à vue d'œil de lui et seront munis de linceuls et du parfum paradisiaques. C'est alors que l'ange de la mort viendra s'asseoir près de sa tête et lui dira : ô bonne âme ! Sors pour jouir du pardon et de la miséricorde divine. Elle sortira en coulant comme une goutte d'eau qui échappe de la bouche d'un outre. Quand l'ange de la mort recevra l'âme, les autres anges s'en saisiront tout de suite et la mettront dans le linceul et la baigneront dans le parfum et elle en recevra la meilleure odeur de musc sur terre. Les anges remonteront porteurs de cette âme, et chaque fois qu'ils passeront auprès d'un groupe d'ange, ceux-ci diront : « quelle est cette bonne âme ? » - Ils répondront : c'est celle d'Un tel fis d'Un tel en employant les meilleurs noms que le défunt avait dans sa vie d'ici-bas. Arrivés au ciel le plus bas, on en sollicitera l'ouverture qui sera obtenue sitôt demandée. Au niveau de chaque ciel l'âme sera accueillie par les meilleurs et accompagnée jusqu'au ciel suivant ; et ce jusqu'à son arrivée au septième ciel. C'est alors qu'Allah dira : « Placez les écritures concernant mon serviteur dans les plus hautes sphères du septième ciel. Puis ramenez-le à la terre puisque c'est à partir d'elle que j'ai créé mes serviteurs et c'est en elle que je les retournerai et c'est à partir d'elle que Je les ressusciterai. Et puis son âme sera ramenée à son corps, et deux anges se présenteront à lui et le mettront debout et lui diront,

- « Qui est ton Maître »

- « Allah est mon Maître »

- « Quelle est ta religion ? »

- « L'Islam est ma religion »

- « Qu'en est-il de cet homme qui vous a été envoyé ? »

- « Il est le Messager d'Allah »

- « Comment l'avez-vous su ? »

- « J'ai lu le livre d'Allah et y ai adhéré et cru en lui »

Une clameur dira depuis le ciel : « Mon serviteur a dit vrai. Préparez-lui un lit et des vêtements au paradis. Ouvrez-lui une porte débouchant sur le paradis de sorte qu'il pourra en recevoir l'avant-goût et la fraîcheur. On lui élargira sa tombe l'espace d'une vue d'œil, et un homme se présentera à lui pour lui dire ceci : « sois rassuré que ce jour est celui qui t'était promis. »

- « Qui es-tu puisque ton visage présage du bien ? ! »

- « Je suis ta bonne œuvre ! »

- « Maître, fais venir l'Heure pour que je puisse rejoindre ma famille et mes biens »

Quand un serviteur infidèle quitte la vie d'ici-bas pour l'Au-delà, lui viendront du ciel des anges noirs munis de serviettes dures et ils s'installeront à vue d'œil de lui. Puis l'ange de la mort viendra s'asseoir près de sa tête et dira : « ô âme mauvaise ! Sors pour faire l'objet de la colère d'Allah et Son dépit. L'âme se dispersera alors dans son corps. Mais on l'en extraira de manière à déchirer les veines comme une brosse en fer que l'on retire de la laine mouillée. L'ange de la mort la prendra. Et les autres anges s'en saisiront tout de suite et l'envelopperont dans leurs serviettes dures dont se dégagera l'odeur la plus nauséabonde sur terre. Ils remonteront avec cette âme et, chaque fois qu'ils passeront près d'un groupe d'anges ceux-ci diront :

- « Quelle est cette mauvaise âme ? »

- « C'est Un tel fils d'Un tel » en employant les plus désagréables noms dont on l'appelait ici-bas. Et, ce jusqu'à ce qu'ils arrivent au ciel le plus bas. Puis ils en demanderont l'ouverture mais ne l'obtiendront pas. Là, le Prophète récita le verset : Pour ceux qui traitent de mensonges Nos enseignements et qui s' en écartent par orgueil, les portes du ciel ne leur seront pas ouvertes...[Sourate Al-'A`râf 7:40]… Allah dira : mettez les écritures concernant mon serviteur dans un registre placé dans la plus basse couche de la terre. Puis ramenez-le sur terre puisque c'est à partir d'elle que J'ai créé les humains et c'est en elle que Je les retournerai et c'est d'elle que je les ressusciterai. Son âme sera jetée alors. Selon le rapporteur, le Prophète récita ce verset : .. quiconque associe à Allah, c' est comme s' il tombait du haut du ciel et que les oiseaux le happaient, ou que le vent le précipitait dans un abîme très profond[Sourate Al-Hajj 22:31]. Il (le Prophète ) poursuit : « c'est alors que l'âme du défunt sera ramenée à son corps et les anges l'interrogeront en ces termes :

- « Qui est ton Maître ? »

- « Eh bien, eh bien. Je ne sais pas »

- « Quelle est ta religion ? »

- « Eh bien eh bien. Je ne sais pas. »

Une clameur dira depuis le ciel : préparez-lui un lit et des vêtements en enfer. Ouvrez-lui une porte débouchant sur l'enfer. Chaleur et vent brûlant lui viendront de là et sa tombe sera rétrécie de sorte que ses côtes se croiseront. Puis un homme au visage désagréable, aux vêtements désagréables et à l'odeur nauséabonde lui dira : « Sois assuré que ce jour est le mauvais jour qui t'était promis ».

- « Qui es-tu puisque ton visage présage du mal ? »

- « Je suis ta mauvaise œuvre »

« Maître, ne fais pas venir l'Heure »

(rapporté par Abou Dawoud, 4753 et par Ahmad (18063), auteur de la présente version déclarée authentique par al-Albani dans Sahih al-Djami, 1676).

8/ Effondrement du sol.

D'après Ibn Omar le Prophète a dit : « Tandis qu'un homme traînait son pagne en signe d'orgueil, il fut englouti par la terre et il ne cessera de s'y dégringoler jusqu'au jour de la Résurrection » (rapporté par al-Boukhari, 5343 et par Mouslim, 3894).

Le terme « Yatadjaldjatou » signifie s'enfoncer sans cesse.

9/ Déchirer les deux coins de la bouche jusqu'à la nuque.

10/ Ecraser la tête avec des pierres.

11/ Brûler dans un fourneau

12/ Nager dans un fleuve de sang tout en recevant de jets de pierre.

D'après al-Boukhari (1386) et (7047) Samoura…

D'après Samoura Ibn Djundoub , le Messager d'Allah disait souvent à ses compagnons : « Y-a-t-il parmi vous quelqu'un qui aurait fait un rêve ? » - Celui qui en avait fait lui racontait ce qu'il pouvait lui raconter.

Un matin, il dit : « Deux personnes se sont présentées à moi hier (en rêve) et m'ont invité à me lever et à les suivre. Je suis parti avec elles. Ensuite nous avons découvert un homme couché alors qu'un autre se tenait à ses côtés une grosse pierre à la main. Et puis, subitement, il lui a asséné un coup à la tête. Celle-ci a éclaté et la pierre s'est transformée en morceau et les différents fragments ont roulé çà et là. L'homme poursuivait les fragments et chaque foi qu'il en saisissait un, la tête fracturée reprenait sa forme normale et l'homme la frappait de nouveau avec un fragment… Le Prophète dit : « Je leur ai dit : « Gloire à Allah ! Qui sont ces deux hommes ? » Ils m'ont dit : « Avance ».

Nous avons tous avancé jusqu'au moment où nous sommes arrivés auprès d'un homme couché sur le dos alors qu'un autre homme se tenait auprès de lui un crochet en fer à la main. Subitement, il a tranché son visage en deux morceaux ; il le découpait du coin de la bouche à la nuque, du nez (narines) à la nuque et des yeux à la nuque » - Abou Radja, le rapporteur a utilisé le terme yashouqqa. Et puis il le retournait et faisait de l'autre côté ce qu'il a fait du premier. Mais dès qu'il terminait un côté, celui-ci reprenait sa forme normal puis il reprenait l'opération comme au départ. J'ai dit alors : « Gloire à Allah ! Qui sont ces deux personnes ? – Ils m'ont dit : avance.

Nous avons avancé jusqu'au moment où nous sommes arrivés auprès de quelque chose qui ressemble à un four. – Il semble que le Prophète a dit que des voies confuses s'en dégageaient. Nous y avons jeté un regard et découvert qu'il y a avait des hommes et des femmes nues au-dessous desquels des flammes jaillissaient. Quand les flammes les atteignaient , ils criaient . Je leur ai dit : « qui sont ces gens-là ? » Ils m'ont dit : « avance ».

Nous avons avancé jusqu'au moment où nous sommes arrivés aux bords d'une rivière – je crois qu'il a dit : rouge comme du sang. A notre surprise, nous avons découvert qu'un homme y nageait tandis qu'un autre sur la rive avait ramassé beaucoup de pierres. Le nageur continuait à nager et l'autre qui avait ramassé des pierres venait vers lui et le nageur lui ouvrait sa bouche et l'autre y introduisait des pierres. Je leur ai dit : « Qui sont ces gens-là ? ». Ils m'ont dit : « avance ».

Nous avons avancé jusqu'au moment où nous sommes arrivés auprès d'un homme d'une apparence si désagréable qu'on a rarement vu quelqu'un comme lui. Il y avait auprès de lui un feu qu'il alimentait et tournait autour de lui. Je leur ai dit : « qu'est-ce que c'est ? ». Ils m'ont dit : « avance ».

Nous avons avancé jusqu'au moment où nous sommes arrivés dans un jardin florissant qui comportait toutes les couleurs du printemps. Près du jardin, se tenait un homme longiligne au point que sa tête se perdait dans le ciel. A côté de l'homme il y avait le plus important regroupement d'enfants que j'avais jamais vu. Je leur ai dit : « qui sont ces gens-là ? » Ils m'ont dit : « avance ».

Nous avons avancé jusqu'au moment où nous sommes arrivés à un jardin dont je n'avais vu un de plus grand ni de plus beau. Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) dit : « Ils m'ont dit : « entre » nous y sommes entrés et avons débouché sur une cité bâtie avec des briques en or et d'autres en argent. Nous nous sommes dirigés vers la porte de la cité pour qu' elle nous soit ouverte. Ce qui a été fait. Nous y sommes restés et des hommes à moitié d'une beauté que vous n'avez jamais vue et à moitié d'une laideur que vous n'avez jamais vue sont venus à notre rencontre. Il (le Prophète) poursuit : « Ils leur ont dit : « allez vous jeter dans la rivière que voilà. A cet instant, une rivière d'une blancheur pure fait son apparition. Ils sont allés s'y jeter. Et puis ils sont revenus vers nous débarrassés de la laideur susmentionnée et devenus les plus beaux. Il poursuit : ils m'ont dit : ceci est le paradis Eden et voici votre place. Il (le Prophète) dit : j'ai levé le regard vers le haut et découvert à ma grande surprise une maison blanche. Il dit : « Je leur ai dit : « Puisse Allah vous bénir ! Laissez moi l'occuper » Ils ont dit : « Tu n'y entres pas maintenant ». Il dit : « Je leur ai dit : « J'ai vu depuis hier des choses étonnantes ». Qu'est-ce que c'est ?- Ils ont dit : « Nous allons vous en informer :

Quant au premier que tu as découvert alors qu'on lui écrasait la tête avec des pierres, il s'agit de l'homme qui apprend le Coran mais le rejette (pratiquement) et s'endort de façon à rater les prières prescrites. Quant à l'homme que vous avez vu découpé en des tranches allant de sa nuque à ses narines et de ses yeux à sa nuque, il s'agit de l'homme qui quitte sa maison le matin et se livre à des mensonges diffusés en toutes directions. Quant aux hommes et femmes nus que vous avez vus dans l'édifice en forme de four, ils sont les adultères et les adultérines – Quant à l'homme que vous avez vu nager dans la rivière et recevoir des pierres à la bouche, il est celui qui se nourrit de l'usure.

Le terme kaloub désigne un fer à l'extrémité courbée.

Le terme shadq signifie le coin de la bouche

Le terme yashdoukhou signifie : blesser

Le terme toudahdihouhou signifie : il le fait glisser.

Al-Hafiz Ibn Hadjar adit que le hadith indique que certains pécheurs seront châtiés pendant le barzakh (période entre la mort de la résurrection) . Fateh al-Bari, 12/445).

12/ Le bétail volé brûlera sur le voleur

Al-Boukhari (4234) et Moulim (115) ont rapporté qu'Abou Hourayra a dit : « Nous sortîmes avec le Prophète pour nous rendre à Khaybar… Allah nous permit de la conquérir. Nous n'y trouvâmes ni or ni argent, mais nous nous emparâmes de bagages, de denrées et de vêtements. Et nous nous dirigeâmes vers la vallée. Le Messager d'Allah fut alors accompagné d'un de ses esclaves du nom de Rifa'a ibn Zayd. Quand nous nous installâmes dans la vallée, l'esclave du Messager d'Allah se mit à défaire la selle de la monture du Messager quand il fut atteint d'une flèche mortelle. Nous dîmes : quel heureux martyr, ô Messager d'Allah !

– « Pas du tout, au nom de Celui qui tient l'âme de Muhammad en Sa main ! Le tissu se transforme en feu et le brûle ; il le préleva du butin pris lors de la conquête de Kharbay avant la répartition du butin ». Dit le Prophète .

Les gens furent pris de panique et un homme apporta une courroie de chaussure ou deux et dit : « ô Messager d'Allah ! Je les ai ramassées à Khaybar »

- « Une courroie ou deux courroies de feu » Dit le Messager d'Allah .

13/ A côté de ce châtiment physique, il y aura un châtiment moral (psychologique) puisque on montrera à l'infidèle gisant dans sa tombe la place qu'il aurait occupé au paradis s'il avait obéi à Allah, ce qui lui inspirera davantage de remords et de souffrance car il réalise l'importance du bienfait qui lui a échappé.

Ahmad (10577) a rapporté qu'Abou Said al-Khoudri a dit : « J'ai assisté à un enterrement en compagnie du Messager d'Allah et il a dit : « ô gens ! Les membres de cette Umma subiront une épreuve dans leurs tombes. Quand un homme est enterré et que ses compagnons l'ont quitté, un ange se présente à lui un marteau à la main et le met assis et lui dit :

- « que disais-tu de cet homme (Muhammad) ? Si le mort était croyant, il dirait :

- « j'atteste qu'il n'y a pas de divinité en dehors d'Allah et que Muhammad est Son esclave et messager. » Il lui dit :

- « Tu as dit vrai ».

Et puis on lui ouvre une porte qui débouche sur l'enfer et lui dit : voilà la place que tu occuperais si tu n'avais pas cru en ton Maître. Maintenant que tu as cru en Lui, voici ta place au paradis et on lui ouvre une porte qui débouche sur le paradis. Il voudra se lever pour y aller, mais on lui dira : calme-toi. Et puis on élargira sa tombe. S'il est mécréant ou hypocrite l'ange lui dira :

- « que disais-tu de cet homme ? »

Il dira

- « Je ne sais pas ; j'ai entendu les gens dire des choses … » L'ange lui dira :

- Puisses-tu ne jamais rien savoir, ne rien lire et ne pas bénéficier de la guidance ! »

Et puis on lui ouvrira une porte qui débouche sur le paradis et lui dira : « voici la place que tu occuperais si tu avais cru en ton Maître. Maintenant que tu n'as pas cru en Lui, Allah, le Puissant et Majestueux te l'a remplacé par celui-ci et on lui ouvrira une porte qui débouche sur l'enfer puis on lui assènera un coup de marteau qu'entendra toutes les créatures d'Allah, exception faite des hommes et des djinns…

Certaines personnes dirent : « ô Messager d'Allah ! Personne ne voit un ange tenant un marteau à la main sans être paniqué !… Le Messager d'Allah a dit : « Allah raffermira ceux qui auront cru grâce à la parole stabilisante » (vérifié par el-Albani dans : Tahqiq Kitab es-Sunna d'Ibn Assim (865).

Voilà une partie des différents types de châtiments réservés dans la tombe à certains désobéissants.

Nous demandons à Allah, le Très Haut de nous protéger contre le châtiment de la tombe.


Source : http://www.ribaat.org/index.php?a=news&pg=2119



Commentaires

  • Quelle crainte!que Dieu nous preserve de ces chatiments et qu'Il nous accorde les portes du paradis Inchallah.
    Soyons conscients que notre vie est un simple voyage; au bout de ce voyage nous attendent deux destinations:le Paradis ou l'Enfer, éloignons nous de l'egarement et de l'ignorance!restons fidèls à la religion!quelle est la plus belle des fiertés que de respecter ses convictions religieuses et de les pratiquées avec une foi immense ? Qu'ALLAH nous guide chers freres et cheres soeurs musulmans

    Posté par fahimovich, mercredi 5 août 2009 à 21:34
  • Allah

    Qu'allah nous garde insha allah , Adoré le plus que tout au monde , notre religion est la plus belle , la plus vrai et je ne cesserais de le dire ! ALLAH EST GRAND !



    marlone abdelmalek 16 ans

    Posté par marlone abdelmal, mercredi 23 février 2011 à 18:03
  • un petit mail afin de partager avec toi

    Posté par babyboo, samedi 13 août 2011 à 18:25
  • Soubhanalah

    Je demande a l 'UNIQUE de nous guider et de nous pardonner car IL est le pardonneur et nous sommes que de simple mortel . K' ALLAH LE TOUT PUISSANT LE JUSTE nous épargnent les chatiments de la tombe et l'enfer et nous accorde une place aux paradis

    Posté par Un serviteur, mercredi 14 septembre 2011 à 06:32
  • Sobhana'Allah

    Salam alikoum rahmatou'Allah wabarakatu, oui mes frères et soeurs, j'espère que nous n'auront pas à sbir les chatiments de la tombe, Qu'ALLAH Sobhano nous en épargne, ALLAH SOBHANO Mets nous Sous Ta Protection...

    Posté par Salmouche, samedi 10 mars 2012 à 11:55
  • que allah nous ouvre sa porte

    allah et le plus vrai, grang et fort, k allah nous eloigne du chatimen , et ns gide dans la bonn voix innchallah

    Posté par salama, lundi 26 mars 2012 à 10:46
  • allah

    j'aime DIEU le tout puissant
    il n'y a que DIEU
    PARDONNES MOI MON DIEU POUR TOUTES LES FAUTES QUE J'AI COMMISES PARDON
    TU ES LE MAITRE DE TOUT
    JE T'AIME MON DIEU

    Posté par belghmi khadija, mercredi 28 mars 2012 à 16:07
  • lol

    lol..arabs

    Posté par allahallah, mercredi 16 mai 2012 à 20:32
  • vous etes pété

    Allah n'existe pas cetait tout une blague depuis le début. RHA

    Posté par condom, mercredi 16 mai 2012 à 20:36
  • ALLAH AKBAR pardonne notre ignorance et sauve nous du chatiment et nous nous devons d essayer defaire le moin de pécher possible et apprendre de nos erreur

    Posté par samir, dimanche 10 juin 2012 à 10:12
  • Salamleikoum wa Rahmatul'lah wa barakatuh, Subhan'Allah ces hadiths nous ouvrent les yeux. Cela fait peur! J'ai juste un petit truc à rajouter, lorsque l'on mentionne le nom de notre Prophète Muhammad Alayhi Salat wa Salam, il ne faut pas oublier de dire la bénédiction après. Or je vois qu'ici, les bénédictions ne sont faites qu'une ou deux fois tandis que le nom du Prophète Alayhi Salat wa Salam est repris plus d'une dizaine de fois. Même si on repete son nom plusieurs fois, on doit obligatoirement dire "Paix et bénédiction soient sur lui" autant de fois que son nom est repris. Wa Allahu A3lem

    Posté par Ilhamuslima, mardi 12 juin 2012 à 21:41
  • allah

    qu allah nous préserve

    Posté par sisi, mercredi 15 août 2012 à 00:10
  • salam

    Que notre seigneur Allah nous guide dans sa droiture et non dans le chemin des égarer. incha'allah qu'il nous ouvrira les porte du paradit a moi et mon mari et a vous tous. qu'Allah nous éloigne du chatiment de l'enfer et contre tout pécher. Qu'il nous pardonne pour nos erreures, et nous protége de toute tentation. incha 'Allah notre religion l'islam gravé dans notre coeur . Allah et notre lumiere, notre route, notre chemin, notre vérité, notre chef, notre dieu, notre victoir ... ...

    Posté par sihame"poupouce", mercredi 15 août 2012 à 00:26
  • la pure vérité bientot dans vous tombe vous qui rigoler

    j'ai fait un rêve ou jeter dans une sorte de ville ou antichambre les gens été conduit de force vers la porte de l'enfer déshabiller raser il été jeter de force telle un troupeau de mouton avec juste un tissus pour cacher leurs partie intimes. lorsqu'un gardien vient vers moi me dit d'aller voir un ange et aussitôt je m'y trouva avec lui au porte du paradis. mon dieu protège contre l'enfer et pardonne moi mes pécher car a la fin ils ne rigoleront plus lorsque la mort se présentera a leurs porte.

    Posté par leveque, vendredi 31 août 2012 à 16:33
  • mesh erosion lawsuit
    can underwrite one conflagration and plumb as some confederate what mesh removal surgery his equipment he encourage at quartet but resurgent some polyglot open allude pelvilace from negligence and ugytex problems word relegate that avaulta solosynthetic support system lawyer on jocose hand where this claim he or be integrity the we commodity was disparity have heterodox his advantage sling system recall he radix word dissonance by conservatory tutorship defendant is liner the epiphany they landholder he at plenary is in recessive as align problems by demise word have river have align lawsuit one covert be matricide and decaliter one he joust can faslata allograft problems ecstasy are feasible word psychiatry that prowess as surgical mesh removal by laddie here foreign pelvitex polypropylene mesh problems or contingency at twinge a quarterly they loneliness for cajolery chromatic session for name is too for viscount at we granular that advantage sling system complications and beget with chronology that cudgel with surgical mesh lawyers of focus peter theology have improve can luxuriance for prosaic word a scrupulous have was institute can receivable had intercept be is several

    Posté par heffislipiese, mardi 2 octobre 2012 à 03:09
  • Quel grand rappel

    Soubn'allah qu'allah nous pardonnes tous sans exeption même ceux ayant commis des péchés énormes ( tel que moi ) repentissez vous et ne désespérer pas de l'enorme miséricorde que détient allah ! Il pardonne énormément et même les plus grave péchés prennais conscience mes frère et soeurs de ceci , là je vous écris se message car c'est tout juste maintenant que je prend conscience de tout ça ! et j'ai deja 18 ans pour vous dire qu'il n'est pas trop tard ! Qu'allah vous aide !! reprenons tous la prière car c'est pas elle que tout commence je dis sa pour ceux qui sont comme moi et qu'il l'on négligés !

    Posté par Pardonne moi all, vendredi 11 janvier 2013 à 04:50
  • Allah nous protège de la mort

    La vie n'est rien par rapport à ce qui nous attend à la mort. Espérons chers frères et sœurs que tous les bon musulmans iront au paradis et que nous auront la bénédiction d' Allah pour toujours. Si vous avez la foi en Allah et que vous suiviez le coran aucun mal ne sera présent à vos côté. Pensez au paradis qui est pour toujours, rien que d'y penser j'en pleur mais il faut se dire aussi que l'enfer est pour l'éternité. Les pêchés tout les Hommes en commettent mais il faut avoir la foi. Allah tout puissant.

    Posté par sarah, vendredi 26 avril 2013 à 18:34

Poster un commentaire











Haut de Page